London Super Trunk Show : le résumé

Le samedi 13 mai avait lieu à Londres un événement inédit. Pour la première fois, un rendez-vous uniquement dédié à la chaussure était organisé. Alors que le Pitti est l’événement majeur permettant de parler vestes, accessoires, chemises… le beau soulier s’y fait plutôt discret (alors que la majorité des marques de prêt-à-chausser ont un stand au salon). Organisé par deux grands connaisseurs du secteur, Justin Fitzpatrick du blog TheShoeSnob et propriétaire de la marque homonyme, et Jesper Ingevaldsson du blog Shoegazing.se. Organisé sur une journée, c’était l’occasion pour beaucoup d’entre nous de pouvoir toucher, examiner, et essayer bien sûr des marques pas toujours facilement disponibles. Faisons un rapide tour des acteurs présents!

Justin Fitzpatrick

Co-organisateur, et blogueur référence en matière de souliers, Justin présentait à domicile l’ensemble de sa collection. Une occasion pour ceux n’ayant jamais eu la possibilité de se déplacer à Londres où de participer à l’un de ses trunk show de définir quelle forme et taille lui convenait le mieux. Contrairement à beaucoup de marques, Justin a fait le choix de proposer des modèles très travaillés au niveau du patronage et des cuirs. En essayant de garder toujours en tête de créer des chaussures « classic with a twist » on trouve donc une collection très diversifiée avec beaucoup de cuir museum et de modèles bi-matières.
2017-05-13 London Super Trunk Show-77
Couleurs, modèles, patronage, chaque chaussure a sa petite touche d’originalité

Caulaincourt

Unique représentante de la France, la maison Caulaincourt présentait ses produits de manière originale, avec la réalisation de patines pendant toute la journée du samedi. En plus des souliers, c’était l’occasion de voir les cartables proposés eux aussi avec une patine, et de découvrir le service de ceintures sur mesure. Les souliers sont réalisés en France, différents types de montages sont utilisés, et il est possible de faire du MTO.
Exemples de patines, pour un soulier plus personnel

Hiro Yanagimachi

Certainement ma révélation lors de cette journée. Hiro Yanagimachi est un bottier japonais qui propose lors de trunk show autour du monde la possibilité de commander des souliers en MTO et MTM, d’une qualité irréprochable. L’offre se divise en trois. Le MTO en 2 possibilités, avec semelle cousue à la machine, ou avec une semelle cousue main et un MTM cousu main, avec une adaptation des formes existantes aux mesures du client, ce qui implique un essayage intermédiaire avec des chaussons d’essayage. J’ai particulièrement apprécié les formes, très équilibrées, ni trop racées, ni trop sobres. Il était possible d’essayer des chaussons d’essayage des différentes formes pour définir la pointure idéale.
des modèles très classiques, à la réalisation excellente

Stefano Bemer

Maison fondée par le célèbre bottier florentin Stefano Bemer, et reprise par la Scuola Del Cuoio de Florence lors de sa disparition, Stefano Bemer propose une offre haut-de-gamme de souliers en prêt-à-chausser et en mesure. Le tarif des souliers sur-mesure étant plutôt dans la moyenne basse européenne. Il était possible lors de l’évènement de voir à la fois une sélection de souliers PAC et quelques exemples de souliers sur-mesure.
chaussures sur-mesure (à gauche) et prêt-à-chausser (à droite)

Vass par Ascot Shoes

Chef de file de l’école austro-hongroise dont le modèle phare est le Budapester, Vass propose des souliers qui ont la particularité d’être entièrement faits main, à un tarif très compétitif. Ce qui entraîne une seconde caractéristique, qui est la possibilité de commander des paires en MTO pour le même prix (le concept de série n’étant pas de mise vu que rien n’est industrialisé). Depuis quelques années, Ascot Shoes, fondée par Karl Chu est le principal distributeur de la marque à l’étranger, et organise de nombreux Trunk Show à Londres et en Asie. C’était donc l’occasion de vérifier sa (ma) pointure et la forme qui me correspond le mieux.
les souliers en exemples sont des intemporels, mais tout est personnalisable chez Vass

Carlos Santos par Skoaktiebolaget

C’était un weekend chargé pour la boutique Skoaktiebolaget, qui lançait à Stockholm la marque napolitaine Paolo Scafora, et était en parallèle présente à Londres pour représenter la maison portugaise Carlos Santos. Carlos Santos propose une large gamme de chaussures, avec différents types de finitions à des prix en général très bien étudiés. Chose intéressante, il est possible de commander des modèles patinés via le site, avec un système simplifié où il est possible de choisir entre 9 modèles et 11 patines différentes illustrées sur le site.
Devant les chaussures patinées, derrière, des modèles vierges, pour être patinés selon l’envie du client

Ramon Cuberta

Nous restons en Espagne avec une maison totalement à l’opposé de Carlos Santos puisque Ramon Cuberta est un bottier, qui réalise donc principalement des paires sur-mesure. Ramon propose à la fois du sur-mesure traditionnel et du MTM à partir de formes adaptées. Ce qui permet un gain d’argent mais surtout de temps (la logistique quand le bottier ne se déplace pas étant plus complexe). Petite particularité, pour commander une paire sur-mesure, il faudra passer par une orthopédiste qui travaille avec Ramon et qui fera une analyse plus poussée de votre pied et de son évolution en fonction des mouvements. Le but étant d’avoir une forme et donc un chaussant les meilleurs possibles dans toutes les positions. Cela impose de se déplacer à Barcelone pour envisager de commander une paire sur-mesure.
Exemple de chaussure sur-mesure

Barbanera

Un peu de rock au milieu de toutes ces propositions. Barbanera est une jeune marque Florentine qui propose des souliers beaucoup plus casual, au look très affirmé, en dehors des classiques, mais avec une construction identique à celle de souliers classiques. La collection comporte beaucoup de boots ou de modèles bi-matière (avec du tweed par exemple). Un peu de diversité étant toujours bénéfique, l’offre de Barbanera permet de ne pas se contenter de chaussures trop industrielles ou de grandes marques si on cherche quelque chose de moins formel.
modèles moins formel chez Barbanera

Antonio Meccariello et Yohei Fukuda par The Sabot

Bien que pas encore officiellement ouverte, la boutique en ligne The Sabot aura créé l’évènement. En plus de proposer deux gammes de PAC réalisées par Antonio Meccariello, elle proposera en Europe le PAC récemment inauguré de Yohei Fukuda. L’offre est donc principalement tournée vers l’artisanal, avec d’un côté la gamme Argentum d’Antonio Meccariello, faite main. Ainsi qu’une ligne plus accessible, distribuée sous le nom de The Sabot, elle aussi fabriquée par Meccariello, avec un cahier des charges moins complexe au niveau des finitions et du cuir pour garder avoir un prix plus abordable, tout en conservant l’esprit artisanal et fait-main des paires proposées par Antonio (les formes sont exclusives à The Sabot). De l’autre côté, la ligne de PAC de Fukuda propose une offre très haut-de-gamme, avec une construction, des formes et des patronages plus exclusifs, où on reconnaît les inspirations des souliers sur-mesure du maître.
La gamme Argentum d’Antonio Meccariello…
… et le prêt-à-chausser de Yohei Fukuda

Norman Vilalta

Bottier argentin installé en Espagne, Norman Vilalta est tout autant connu pour ses produits que pour son style personnel qui ne le font pas passer inaperçu. Bottier avant tout, il propose des souliers sur-mesure, mais aussi en complément une gamme des chaussures en PAC. Le modèles ont un style très affirmé, et se reconnaissent vite (semelles compensées, patines…). Mention spéciales pour la chukka bi-matière!
La chukka iconique de Norman Vilalta

Yanko par Skolyx

Il en faut pour toutes les bourses! J’ai été favorablement surpris en découvrant la large gamme de Yanko représentée par son principal distributeur, Skolyx. La marque étant espagnole, les souliers sont tout naturellement faits en Espagne, avec un montage Goodyear et des cuirs en grande partie français. Les prix sont agressifs (pour du made in Spain), il est possible de faire du MTO, et surtout, la marque propose un choix de formes qu’on trouve rarement dans ce segment de prix. Ce qui permet de trouver celle donc le chaussant correspondra le mieux à notre pied. J’ai trouvé qu’esthétiquement tous les modèles étaient bien équilibrés, ce sont des grands classiques, avec des couleurs qui de temps en temps sortent un peu des habituels noir/marron (un gros coup de cœur pour les paires couleurs miel, et bordeaux).

Des modèles intemporels chez Yanko pour un usage quotidien

Carl Friedrik

Restons dans le monde du cuir, mais passons aux accessoires. Carl Friedriek est une marque de bagages crée à Londres par Niklas et Mattis Oppermann il y a cinq ans. Le design des sacs est très sobres, la philosophie du less is more est très présente. La collection est composée d’une dizaine de sacs qui correspondent à tous les usages qu’on peut imaginer (sac à dos, cartables, 24h, bagages 48h ou plus), certains modèles sont en cuir et nylon. Il est à noter que tous les cuirs ont fait l’objet d’un tannage végétal. La marque propose aussi des portefeuilles et des étuis pour smartphones et tablettes.
Pour ceux cherchant un design moderne, de belles matières et un prix étudié, Carl Friedrik est une option à envisager.
Patronage sobre, mais une légère touche de couleur pour donner du caractère

Pour finir!

L’évènement accueillait aussi les produits Saphir pour l’entretien du cuir et Fred & Matt qui propose des sur-chaussures pour protéger ses souliers face aux intempéries. Après une journée bien remplie de discussions calcéophiliques, a eu lieu le championnat du monde de glaçage de souliers. Les trois finalistes avaient vingt minutes pour glacer une chaussure Loake 1880 Aldwych tan. Avec uniquement du cirage incolore et marron clair. Enfin la journée s’est terminée avec une conférence qui réunissait le bottier Tony Gaziano, Sarah Nelson de chez afinepairofshoes.com et Chris Tan responsable de la boutique Crockett & Jones de Jermyn Street. De nombreux thèmes ont été abordés autour du secteur de la chaussure. Notamment l’évolution du marché ces dernières années, la place de la vente en ligne et l’importance grandissante de la communication.

C’est donc un évènement très complet qui s’est déroulé à Londres. Les exposants étaient tous très ouverts à la discussion sur leurs produits, et les participants n’étaient pas en reste. Le monde de la chaussure est en général un peu moins médiatisé que celui du costume, qui regroupe beaucoup plus d’intéressés. Pourtant tous ceux qui s’intéressent un peu au style savent l’importance d’une paire de souliers bien entretenus dans une tenue. Nul doute que ce super trunk show leur aura permis de trouver leur bonheur, quel que soit le budget ou le style recherché. On ne peut donc qu’espérer un renouvellement de ce genre d’initiative!

Ramon Cuberta : ligne de prêt-à-chausser
Ramon Cuberta : semelle d’une chaussure sur-mesure
Hiro Yanagimachi : gros plan sur un bout droit
Hiro Yanagimachi : réalisation d’une chaussure à la main. On voit ici la trépointe en cours de couture
Hiro Yanagimachi : différents modèles de richelieu
Stefano Bemer : modèles prêt-à-chausser avec un cuir imitant le cuir de Russie
Stefano Bemer : modèle sur-mesure de l’époque où Stefano Bemer était encore présent
Yohei Fukuda : Richelieu Balmoral, le modèle iconique de Yohei Fukuda
Yohei Fukuda : la forme rappelle le style des modèles mesure
Yohei Fukuda : réalisation exemplaire pour ces souliers haut-de-gamme
Le maître bottier Yohei Fukuda était venu en personne présenter sa nouvelle gamme
Norman Vilalta : exemples de bottines
Norman Vilalta était très disponible pour parler de son métier
Norman Vilalta : Richelieu Adélaïde
Barbanera : une autre façon de porter du tweed
Barbanera : un modèle au patronage et aux matières originaux
Vass : Richelieu ou derby, de bonnes bases pour envisager du MTO
Vass : autres exemples de formes proposées par la maison
Karl Chu d’Ascot Shoes et Rezsö Kuti de la maison Vass
Stefano Bemer : semelle d’une paire mesure
Stefano Bemer : Exemples de souliers sur-mesure
Saphir : tout le nécessaire pour bien entretenir vos souliers était bien évidemment disponible!
Caulaincourt : Autrs exemples de patines (la verte est un gros coup de cœur personnel)
Yanko : variation autour du semi-brogue
And the winner is…
Conférence de fin : Tony Gaziano, Sarah Nelson et Chris Tan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s