Rifugio Napoli : la rencontre entre l’art tailleur et le cuir

L’hiver étant bien là, je te propose d’aller nous réfugier au pied du Vésuve, dans la ville de Pompéi, qui en plus de ruines, possède aussi un certain nombre de lieux d’intérêt contemporains. C’est le cas par exemple de l’atelier de la famille Rifugio, véritable ovni dans le monde tailleur, dont je vais te parler aujourd’hui.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors même que beaucoup se battent pour essayer d’être le plus possible associés à la tradition de telle ou telle école, d’autres décident d’emprunter une voie un peu plus originale. C’est le cas d’Alfredo Rifugio. Tailleur de formation, il a appris le métier auprès de maîtres tailleurs à Naples et à Pompéi. Ces années d’apprentissage lui ont permis d’apprendre à réaliser une veste traditionnelle dans le plus pur style napolitain.  Pourtant, Alfredo va ensuite se lancer dans la réalisation de produits beaucoup plus rares : des vestes, montées comme une veste classique mais en cuir. Un produit rare qu’on n’a peu l’habitude de voir, et qui est pourtant produit par l’atelier Rifugio depuis plusieurs dizaines d’années.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
une veste tailleur, mais en cuir, concept peu commun

Malgré sa discrétion, l’entreprise sera mise en lumière par le Pape Jean-Paul II. En effet après avoir vu une veste Rifugio régulièrement utilisée par les aviateurs de la 31è escadre de l’aeronautica militare (force aérienne italienne) qui l’accompagne lors de ses déplacements, Jean-Paul II, amateur de ski, va demander qu’on lui fasse faire un manteau destiné à la pratique de ce sport. C’est ainsi que naît le projet le plus exclusif et ce qu’Alfredo considère comme une de ses plus grandes réussites. En 10 jours, il va réaliser un manteau blanc, coupé et cousu à la main en agneau australien avec une doublure en vison. C’est ce manteau qui sera utilisé dès lors par le Pape lors de ses descentes en ski, et plus tard lors de ses séjours dans les Alpes.

2017-10-05 Rifugio Napoli-113.jpg
Le pape Jean-Paul II reçoit un manteau Rifugio de la part des militaires qui l’accompagnent

Pendant tout ce temps, Alfredo Rifugio va développer un atelier d’une dizaine de personnes qui sous-traitera les pièces à manches en cuir pour de (très) grandes maisons du vêtement masculin. C’est avec l’arrivée de son fils Alfonso à ses côtés que l’entreprise change de direction. Alfonso a en effet le projet de créer en parallèle de la sous-traitance, une marque, Rifugio Napoli, via laquelle l’entreprise sera à même de développer sa propre ligne de vestes en cuir, en prêt-à-porter, et plus rare encore, en demi-mesure. L’idée étant de proposer un produit extrêmement qualitatif, unique en son genre, qui répond au besoin de personnalisation du marché.

2017-10-05 Rifugio Napoli-71.jpg
La veste n’a aucune doublure, impossible de tricher sur les finitions

 

Rifugio s’associe avec quelques boutiques qui correspondent à leur style et à leurs valeurs, pour proposer cette offre inédite aux quatre coins du monde. En permanent ou lors de trunk-shows il est alors possible de commander tout type de veste en cuir (de la classique veste tailleur, aux blousons plus sportifs).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
chaque partie est réalisée en une seule pièce de cuir ce qui demande une sélection extrêmement rigoureuse des peaux, fournies par des entreprises de la région. Trouver une telle surface de peau sans défaut est très compliqué, il faut viser le haut du panier.

Comme souvent dans les entreprises italiennes, le travail est une histoire de famille. On ne change pas la règle chez les Rifugio. L’atelier, qui compte une dizaine de personnes, est composé en majorité de femmes (chose assez rare dans le monde sartorial) de la famille Rifugio. Les vestes sont construites de la même façon qu’une veste traditionnelle, avec une très fine épaulette comme il est de coutume à Naples. Naturellement, le cuir est beaucoup plus compliqué à travailler qu’un drap de laine, le cuir se déforme, il faut donc prendre en compte ses propriétés au moment de la découpe, tout ne pourra être réalisé à la main. Mais de nombreuses réalisations sont quand même réalisées manuellement, notamment lors du montage de l’épaule. Conséquence intéressante de l’utilisation du cuir, toutes les surpiqûres se distinguent extrêmement bien sur toute la pièce. Un bel hommage à un travail aussi long que méticuleux.

2017-10-05 Rifugio Napoli-64.jpg
cran aigu, boutonnière main

Mais l’offre ne s’arrête pas aux vestes classiques. L’atelier est capable de produire tous types de pièces à manche, dans différents types de peaux (cuir lisse, nubuck, et même crocodile). La collection comporte des modèles d’hiver, en particulier un magnifique blouson aviator. La collection été a elle aussi de jolies pièces, avec un bomber très intéressant, déclinable dans des couleurs très vives. Ce même bomber peut être réalisé dans un modèle double face, belle prouesse pour un travail artisanal. J’ai aussi eu un vrai coup de cœur pour la saharienne en nubuck, belle pièce de mi-saison

2017-10-05 Rifugio Napoli-108.jpg
pas de liasses ici, mais une jolie boîte avec un système original pour montrer les échantillons de tissu

L’atelier créé par Alfredo Rifugio est très clairement unique en son genre. Ce qui m’a frappé en le visitant, c’est l’ordre et la méthode qui y règnent. Chaque personne a un rôle et tout est organisé pour optimiser le travail. De ce point de vue, on a plus l’impression d’une petite unité de production moderne qu’un atelier d’artisan. Alfredo et Alfonso sont deux personnes très chaleureuses, humbles vis à vis de leur propre métier, alors même qu’il est assez unique. Lancer leur propre marque est un beau moyen de mettre en avant leur savoir-faire. Les manteaux en cuir se retrouvent dans un registre en général beaucoup plus décontracté. Pourtant, les produits Rifugio Napoli m’ont rappelé qu’ils existent et qu’il peut être intéressant de les intégrer dans mes tenues. Le fait qu’elles soient proposées dans des coloris autres que le marron foncé et le noir est un vrai plus. On s’éloigne des vestes et blousons grossiers très à la mode il y a 15-20 ans, pour proposer un produit plus fin, plus agréable à l’œil, avec un vrai travail de silhouette rendu possible grâce à la demi-mesure. A n’en pas douter, la marque fait partie des « nouveaux » acteurs à suivre, et des belles révélations de 2017 !

2017-10-05 Rifugio Napoli-115.jpg
Deux générations gèrent actuellement l’entreprise, merci pour leur accueil!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Chaque pièce est découpée à la main grâce à un couteau (pas de gros ciseaux comme chez un tailleur)
2017-10-05 Rifugio Napoli-34.jpg
Certaines pièces nécessitent un peu de colle pour pouvoir coudre le cuir par la suite
2017-10-05 Rifugio Napoli-46.jpg
Le montage de manche se fait à la main
2017-10-05 Rifugio Napoli-6.jpg
Bien sûr, les boutonnières sont réalisées à la main aussi
2017-10-05 Rifugio Napoli-83.jpg
Une veste en croco, l’équivalent d’une veste en vigogne chez le tailleur?
2017-10-05 Rifugio Napoli-81.jpg
une version matelassée pour l’hiver
2017-10-05 Rifugio Napoli-77.jpg
un modèle aviateur plus commun
2017-10-05 Rifugio Napoli-95.jpg
le cuir permet de bien voir les surpiqûres
2017-10-05 Rifugio Napoli-102.jpg
côté pile…
2017-10-05 Rifugio Napoli-99.jpg
… et côté face
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la spalla camicia, classique de l’art tailleur napolitain
2017-10-05 Rifugio Napoli-89.jpg
un cuir plus adapté à un port de mi-saison

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s